Que sont les instituts « 3IA » ? Définition et explication !

Que sont les instituts 3IA ? Définition & Explication par Synapse Développement !
Depuis la parution du rapport de Cédric Villani, nous entendons de plus en plus parler des "3IA". Que sont-ils et à quoi servent-ils ?

Dans son rapport « Donner un sens à l’Intelligence Artificielle – Pour une stratégie nationale et européenne », Cédric Villani propose la création de quatre à six « 3IA » organisés dans un réseau national qu’il appelle « RN3IA ». Le terme « 3IA » est une appellation obscure qui signifie en réalité : un Institut Interdisciplinaire d’Intelligence Artificielle (3IA). Ces instituts se rapprochent, dans leur principe, des IRT (Institut de Recherche Technologiques) qui avaient été lancés dans le cadre des Programmes d’Investissement d’Avenir à partir de 2009.

L’objectif de ces instituts 3IA est d’améliorer le lien entre la recherche fondamentale publique et les entreprises. Ils serviront aussi à faire perfuser l’intelligence artificielle dans l’ensemble des disciplines scientifiques qui y feront appel. Dans le texte, il est dit qu’ils « devront offrir à l’ensemble de la chaîne allant de la recherche à l’innovation des lieux de rencontres propices aux collaborations fructueuses et à la diffusion des savoirs liés à l’IA, permettant à une fraction significative des acteurs concernés et motivés (chercheurs, étudiants, entrepreneurs) un accès direct aux recherches de pointe. […] L’attraction et l’efficacité des instituts 3IA reposent sur trois axes support [dont] l’axe calcul est essentiel : l’accès à des moyens de calcul quasi-illimités ». »

Ces instituts serviront donc à valoriser la recherche en matière d’IA, à favoriser les échanges et la diffusion de savoirs sur le sujet, et à rendre plus accessibles et plus concrètes les avancées faites en R&D.

Le 25 juillet, un « appel à manifestation d’intérêt » a été lancé pour identifier les établissements de recherche ou d’enseignement supérieur intéressés soit par la labellisation 3IA, soit par la création d’un institut. Cet appel à projet est paru via la publication au Journal officiel de l’arrêté relatif à l’approbation du cahier des charges.

Il est spécifié que, pour être éligibles, les établissements doivent présenter « un potentiel scientifique, économique et de formation suffisant en intelligence artificielle ».

Les pôles de recherche, de formation et d’innovation souhaitant obtenir la labellisation 3IA, ou bien créer un institut, sont donc invités à se manifester avant le 28 septembre.

La région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée étant déjà bien reconnue pour la qualité de ses laboratoires de recherche, de ses formations supérieures et de ses industries, elle est une bonne candidate pour accueillir un des instituts 3IA, très valorisant pour le territoire.

Ainsi, à Toulouse, l’Université Fédérale de Toulouse Midi-Pyrénées a rapidement signifié son souhait de créer son institut 3IA. Carole Delga, présidente de la région Occitanie, avait déjà annoncé en mars la candidature de la région à l’accueil d’une telle structure. Pour appuyer cette candidature, elle a initié le projet « Datapôle » afin de donner du corps et de la visibilité aux travaux et aux acteurs régionaux spécialistes en Intelligence Artificielle. L’objectif de ce « Datapôle » est d’animer et structurer une communauté importante de chercheurs, d’administrations, d’entreprises et d’entrepreneurs, en créant des synergies entre les acteurs publics et privés du territoire.

Dans cette optique, Synapse Développement a été sollicité pour devenir un des premiers partenaires du projet « Datapôle ». Nous sommes donc ravis de pouvoir mettre notre expertise et notre expérience en Intelligence Artificielle au profit de cette initiative prometteuse autour de l’IA.